Les enfants chiliens conservent leur sourire.

Publié le par Alberto Pérez Yanez

Le petit Matias boit son lait devant sa maison éffondrée... Les enfants trouvent de la force pour danser grâce à l'engouement populaire que les chiliens se donnent mutuellement. Avec mon oncle Gilberto, qui a vu sa maison s'écrouler, on partage le pain.IMG_3239IMG_3467

 

Mon oncle Rigoberto qui a vu sa maison totalement écroulé s'est fait un abrit d'emergence

IMG_3289IMG_3391

Publié dans Universel

Commenter cet article

Patricia Franco 13/03/2010 20:21


¡Feliz cumpleaños! (sin temblores)